Même les chevaliers tombent dans l’oubli / Skins and Hoods

de Gustave Akakpo
Commande d’écriture du Conseil Général de Seine-Saint-Denis (93)

George : Je n’aime pas ma vraie peau.
[Ombre]
: Et pourquoi t’aimes pas ta vraie peau ?
George : Parce que j’ai la tête et le cœur ailleurs.
[Ombre]
: Et pourquoi t’as la tête et le cœur ailleurs ?
George : Parce que je sens que je ne suis pas d’ici.
[Ombre]
: Et pourquoi tu sens que t’es pas d’ici ?
George : Parce que depuis tout-bébé, j’aime là-bas, le pays là-bas où les gens ont cette couleur de peau, où ils parlent avec l’accent, comme ça. Depuis tout-bébé, je voyage dans ma tête, jusqu’ooooo pays là-bas. Et je vois comment les gens du pays là-bas marchent, parlent, rient, s’habillent, mangent. Je vois la terre couleur sang du pays là-bas, je vois le soleil de là-bas qui n’est pas le soleil d’ici et je préfère le soleil de là-bas, je vois le clair de lune et les gens qui vont et viennent, comme des ombres immenses marchant dans les villes, je vois les maisons, dans une de ses maisons, je vois des parents avec leur enfant, et je vois bien qu’il est content l’enfant d’être là, et j’imagine que c’est moi. Alors, je ne comprends pas pourquoi je suis née ici et pas là-bas. Pourquoi je suis née dans une couleur de peau que je n’aime pas ?

Même les chevaliers tombent dans l’oubli s’inscrit dans le parcours dramaturgique poursuivi par Gustave Akakpo depuis plusieurs années sur le rapport que chaque individu entretient avec ses origines et la définition de son identité (Editions Actes Sud Papiers, Collection Heyoka jeunesse, 2014).

Dans cette pièce, il raconte l’histoire de George, petite fille blanche de 8 ans qui se rêve en petite fille noire pour ressembler à son copain Mamadou qui, lui, porte les traits de l’enfant venu d’ailleurs.

Mais Mamadou souhaiterait davantage être considéré comme les autres enfants d’ici puisqu’il a vu le jour et grandi comme eux, dans cette banlieue.

Gustave Akakpo pose non seulement cette question essentielle de l’altérité, de l’assimilation et de l’intégration mais lance également, dans la forme, un défi à la mise en scène : comment un personnage peut-il changer de peau ?

Dans mon processus de travail, l’étude de la construction dramaturgique du texte me permet de définir un point de vue de mise en scène qui oriente le regard du spectateur, aiguise son acuité auditive et l’invite à prendre activement part aux événements qui se succèdent devant lui.

« Eh bien… Cette peau que tu vois, là, sur moi… ce n’est pas ma peau » avoue George à son Ombre. Quand George se rend à l’école, elle s’habille d’une peau d’emprunt noire qui la rend différente aux yeux de ses camarades de classe.

Pour résoudre cette énigme centrale posée par la pièce tout en conservant le trouble qui m’a saisi à la première lecture, j’ai choisi d’engager deux jeunes comédiennes pour jouer ensemble le rôle de George: Charlotte van Bervesseles et Gisèle Adandedjan. L’une a été formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, l’autre à l’Ecole Internationale de Théâtre du Bénin (EITB).

Ce texte m’a conduit à réunir sur un même plateau ces deux personnalités « étrangères » pour prendre en charge les deux facettes de ce même corps. Carlos Dosseh, comédien béninois également formé à l’EITB et qui interprète le rôle de Mamadou, complète cette distribution franco-béninoise.

Les autres personnages qui interagissent avec eux (le chœur des enfants et la mère de George) sont traités comme des ombres grises sur fond noir projetées sur un mur d’écrans mobiles.

Représentations en langue anglaise / English version

Skins and Hoods, by Gustave Akakpo translated by Katherine Mendelsohn

Following a sell-out run at the Avignon Festival in 2014, Cie du Veilleur (The Stage ‘Best Ensemble’ nominee 2013) brings to Edinburgh an English version of Akakpo’s exciting play mixing film and live action. What’s your skin? Is it good? Would you swap it if you could? Heroine George takes on the playground world. This morning Miss said “Tell us about your culture. What’s your culture, Mamadou?” Mamadou: “Miss is crazy! I’m like you: I don’t have a culture. I’m from here.”

Cast: Moyo Akande, Ashley Smith, Thierry Mabonga, Jennifer Black with Claire Aveline and Charlotte van Bervesseles

ÉQUIPE ARTISTIQUE
Mise en scène
Matthieu Roy
Collaboration artistique
Johanna Silberstein
Scénographie Gaspard Pinta
Costumes Noémie Edel
Lumières
Manuel Desfeux
Espace sonore Mathilde Billaud
Vidéo Nicolas Comte
Assistante – stagiaire à la mise en scène
Marion Levêque (Master II Arts du spectacle – Université de Poitiers)

DISTRIBUTION FRANCO-BENINOISE
Gisèle Adandedjan
Carlos Dosseh
Charlotte van Bervesseles
avec la participation de Claire Aveline

ENGLISH CAST
Moyo Akande
Ashley Smith,
Thierry Mabonga,
Jennifer Black
UK Casting:  Associate Katherine Mendelsohn

PRODUCTION – Cie du Veilleur
Coproduction
 : Conseil Général de Seine-Saint-Denis, Théâtre des Bergeries Noisy-le-Sec, Forum – Scène conventionnée de Blanc-Mesnil, Théâtre du Fil de l’eau – Pantin, Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois, Espace Georges-Simenon Rosny-sous-Bois, Espace 1789 – Saint-Ouen, Théâtre de Thouars – Scène conventionnée. Coréalisation l’Echangeur-Cie Public Chéri.?
Soutiens : Institut Français, Région Poitou-Charentes, Fondation Zinsou, Ecole Internationale de Théâtre du Bénin. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National (JTN)? et le soutien du CNC-DICRéAM
Le décor a été construit dans les Ateliers du Théâtre du Nord – CDN Lille Tourcoing Région Nord-Pas-de-Calais

SAISON 2015-2016
» Institut Français d’Écosse – Fringe Festival, du 7 au 31 août 2015 (Création 2015) « Skins & Hoods » translated by Katherine Mendelsohn
» Centre Dramatique National de Sartrouville, du 22 au 26 mars 2016 (Création 2013)

SAISON 2014-2015
» Festival IN d’Avignon – Chapelle des pénitents blancs, du 14 au 20 juillet 2014
» La Comédie de Saint-Etienne-CDN, du 4 au 6 mars 2015
» Théâtre Théo Argence, Saint-Priest, les 9 et 10 mars 2015?
» La Halle aux Grains Scène nationale de Blois, les 19 et 20 mars 2015

SAISON 2013-2014
» Ville de Sevran, les 13 et 14 mars 2014
» Les petits devant les grands derrière/Centre de Beaulieu, Poitiers, du 19 au 23 mars 2014
» Les 3 T-Théâtres de Châtellerault, le 1er avril 2014
» Théâtre Fontainebleau, Meaux, les 8 et 9 avril 2014
» La Coupe d’or, Scène conventionnée de Rochefort, les 15 et 16 avril 2014
» ATP des Vosges, Epinal, le 24 avril 2014

SAISON 2012-2013
» Théâtre des Bergeries – Noisy-le-Sec, les 28 et 29 mars 2013
» Forum du Blanc-Mesnil, scène conventionnée, les 11 et 12 avril 2013
» Espace Jacques Prévert – Théâtre d’Aulnay-sous-bois, les 19 et 20 avril 2013
» Théâtre du Fil de l’eau, Pantin, les 25 et 26 avril 2013
» Théâtre de Thouars, scène conventionnée, le 30 avril 2013
» L’échangeur, Bagnolet, du 13 au 17 mai 2013
» Espace Georges Simenon, Rosny-sous-bois, les 21 et 22 mai 2013
» Espace 1789, St-Ouen, les 24 et 25 mai 2013

TÉLÉCHARGEMENT
Dossier Cie du Veilleur