Pour la deuxième année consécutive, La Maison Maria Casarès ouvre grand ses portes pendant tout l’été.
La Cie du Veilleur est heureuse d’y présenter deux de ses créations et un parcours sonore du 17 juillet au 17 août 2018.
En ouvrant le Domaine de La Vergne, en partageant la table d’un chef étoilé et en invitant le théâtre dans différents espaces du site, Johanna Silberstein et Matthieu Roy ont choisi de mettre au cœur de leur programme estival : la rencontre, l’exigence artistique et la convivialité.

 

C’EST l’ETE, LA MAISON EST OUVERTE!
DU 17 JUILLET AU 17 AOÛT 2018

Même les chevaliers tombent dans l’oubli
de Gustave Akakpo.
À partir de 7 ans
Goûter-spectacle les mardis et mercredis à 16h30 – Tarif 5€

George, petite fille blanche de 8 ans se rêve avec la peau noire pour ressembler à son copain Mamadou qui, lui, porte les traits de l’enfant venu d’ailleurs. Mais Mamadou souhaiterait davantage être considéré comme les autres enfants d’ici puisqu’il a vu le jour et grandi comme eux, dans cette banlieue. Ce conte théâtral devient le lieu de tous les possibles pour ces enfants en quête d’eux-mêmes.
Le spectacle se prolonge par un goûter servi dans le parc du domaine, un moment privilégié de partage entre l’équipe artistique et les spectateurs.

Mise en scène Matthieu Roy, Collaboration artistique Johanna Silberstein Avec Gustave Akakpo, Hélène Chevallier et Sophie Richelieu, Scénographie Gaspard Pinta,Costumes NOÉMIE EDEL Lumières Manuel Desfeux, Espace sonore Mathilde Billaud, Vidéo Nicolas Comte, Assistante-stagiaire à la mise en scène Marion Levêque Régie Alban Guillemot, Production Cie du Veilleur, Coproduction Conseil Général de Seine-Saint-Denis, Théâtre des Bergeries Noisy-le-Sec, Forum – Scène conventionnée de Blanc-Mesnil, Théâtre du Fil de l’eau – Pantin, Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois, Espace Georges-Simenon Rosny-sous-Bois, Espace 1789 – Saint-Ouen, Théâtre de Thouars – Scène conventionnée. Coréalisation L’Echangeur -Cie Public chéri. Soutiens Institut Français, Région Poitou-Charentes, Fondation Zinsou, École Internationale de Théâtre du Bénin. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et le soutien du CNC-DICRéAM Le décor a été construit dans les Ateliers du Théâtre du Nord – CDN Lille Tourcoing Région Nord-Pas-de-Calais

 

Un Pays dans le ciel
de Aiat Fayez
Sur l’île du domaine
Diner -spectacle les lundis, jeudis et vendredis à 19h30 – Tarif 25€
Relâche le 10 août

Deux femmes et un homme. Un lieu d’attente et de crainte, l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides), où la peur de se voir renvoyer dans son pays d’origine se heurte à celle des officiers de protection sur lesquels pèse la lourde responsabilité d’accepter ou de refuser une demande. Trois comédiens endossent successivement le rôle du demandeur d’asile, de l’officier et de l’interprète, pour tenter d’établir un dialogue, faire tomber les barrières, interroger notre rapport à l’altérité et le regard que nous posons sur la situation des étrangers en Europe.

«L’air ne suffit pas à l’être pour vivre. Il lui faut tout autant une terre.»
Partant d’entretiens entre demandeurs d’asile et officiers de protection recueillis à l’OFPRA, Aiat Fayez et Matthieu Roy interrogent le rapport de la France aux étrangers venus de loin pour tenter d’échapper au pire.
Le spectacle se poursuit par un dîner dont le menu est élaboré par le Chef étoilé de la Scène Thélème à Paris, Julien Roucheteau, à partir de produits régionaux et réalisé par Marie-France Auger.

Metteur en scène Matthieu Roy Assistant à la mise en scène Thomas Silbertein Assistant stagiaire Simon Leuillet Régie générale Daniel Perraud Collaboration artistique Johanna Silberstein Costumes et accessoires Noémie Edel Distribution Hélène Chevallier, Gustave Akakpo et Sophie Richelieu. Production La Cie du Veilleur, conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Nouvelle Aquitaine), la Région Nouvelle Aquitaine et la Ville de Poitiers. Coproductions Théâtre Jean Lurçat, scène nationale d’Aubusson, Théâtre de la Poudrerie à Sevran, Théâtre de Thouars. Ce projet bénéficie de l’aide au compagnonnage auteur de la DRAC Nouvelle Aquitaine. Avec le soutien du Fonds d’insertion de L’ESTBA financé par la Région Nouvelle-Aquitaine.
Visite contée du domaine
Parcours sonore dans la Correspondance entre Maria Casarès et Albert Camus
Tous les jours sauf les samedis de 11h à 19h.
Tarif 5€
« Le jour où je cesserai de vivre, rien de moi ne restera. Je mourrai bien et tout à fait ; mon seul devoir est donc de vivre bien et tout à fait et de donner ainsi le bonheur à ceux qui m’entourent. Une existence à l’image du métier que j’ai  choisi. Qu’en penses-tu ? » 25 fév.1951
Chaque année, une visite contée est proposée aux visiteurs, une manière originale de découvrir le logis et les jardins du domaine. Cet été, grâce à un dispositif sonore, les visiteurs sont invités à déambuler dans le logis de La Vergne en découvrant des extraits de la correspondance amoureuse entre Maria Casarès et Albert Camus, publiée pour la première fois cette année.
Une traversée à la découverte de La Maison Maria Casarès, de la personnalité de son illustre hôte et de son lien si particulier avec le grand écrivain.Mise en scène Matthieu Roy, Interprètes Philippe Canales et Johanna Siberstein, Création son Eddie Laloire, Scénographie Gaspard Pinta, Développeur Alban Guillemot Production Maison Maria Casarès avec le concours de la Fondation La Poste. La correspondance entre Maria Casarès et Albert Camus est publiée aux éditions Gallimard. 

Découvrez le teaser de la saison estivale! ICI!

 

Au plaisir de vous retrouver cet été au Domaine de La Vergne à Alloue !
Réservations au 05 45 31 81 22 ou resa [at] mmcasares [dot] fr

Johanna Silberstein & Matthieu Roy mmcasares.fr