ACTUALITES ÉTÉ 14

Cette saison encore la Cie du Veilleur a engagé plus de trente artistes et techniciens – tous intermittents du spectacle – pour assurer ses activités de création, de diffusion et de transmission.

Sans ce régime spécifique qui recouvre tous les métiers du spectacle vivant, notre « petite entreprise » n’existerait pas en région Poitou-Charentes.

Imaginez que les lignes suivantes soient caduques.
Et que les faits qui y sont relatés n’aient pas existé.
Et surtout qu’ils n’existeront peut-être plus, demain !
Est-ce le modèle de société que souhaite imposer notre gouvernement « de gauche », aujourd’hui ?
Le changement c’est maintenant !
Nous sommes bien d’accord.
Mais pas pour le néant !

Retour la saison 13/14

La saison 2013/2014 a débuté avec les répétitions de la pièce Martyr du dramaturge allemand Marius von Mayenburg, que nous avons créé en janvier 2014 au TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers.
Les spectateurs de Creil, Montluçon, Montbéliard, Thouars, Saintes, Vélizy-Villacoublay, Valenciennes, Vire et Niort ont pu découvrir cette mécanique implacable déclenchée par la quête d’absolue de l’adolescent Benjamin qui trouve dans la Bible les réponses simples aux problématiques complexes de notre monde.

Les pièces de Christophe Pellet Un doux reniement, Qui a peur du loup ? et La conférence ont poursuivi leur tournée avec une belle visibilité au Théâtre Paris-Villette cet hiver. Pendant que nos trois prodiges de la vente à domicile officiaient dans les maisons de retraite de l’Oise, ou dans des lieux insolites à l’Isle-Jourdain ou à Rochefort.

Enfin, Philippe Canales, Mariette Navarro et Mathilde Billaud ont mené avec succès la première étape de Transversales 13/15 : plateforme d’éducation artistique et culturelle pour Saint-Pierre-et-Miquelon. Ensemble, ils ont réalisé une création partagée avec les habitants de la ville de Saint-Pierre et dispensé plus de cent vingt heures d’ateliers de pratique artistique pour cent cinquante participants de tous les âges. Des événements théâtraux (réalisations radiophoniques, mises en lecture, happenings, installations…) créés in situ ont également été présentés sur l’archipel.

À découvrir en famille au Festival d’Avignon 

Du 14 au 20 juillet prochain, la Cie du Veilleur présentera au Festival In d’Avignon la pièce de Gustave Akakpo, Même les chevaliers tombent dans l’oubli. Nous sommes très heureux qu’Olivier Py ait retenu notre création franco-béninoise – commande du Conseil général de la Seine-Saint-Denis – pour sa programmation ouverte au jeune public à la Chapelle des Pénitents blancs.

En nous racontant l’histoire de deux enfants de banlieue, George et Mamadou, Gustave Akakpo pose non seulement cette question essentielle de l’altérité, de l’assimilation et de l’intégration mais lance également, dans la forme, un défi à la mise en scène : comment un personnage peut-il changer de peau ? 
Pour résoudre cette énigme, j’ai réuni sur le plateau deux personnalités « étrangères » pour jouer les deux facettes du corps de la petite fille : Charlotte van Bervesseles et Gisèle Adandedjan. 
Carlos Dosseh complète cette distribution franco-béninoise en interprétant le rôle de Mamadou.

Réservez dès à présent vos places pour l’une des 10 représentations
lun.14 à 15h

mar.15 à 11h et 15h

mer.16 à 11h et 15h

Relâche le 17
ven.18 à 11h et 15h

sam.19 à 11h et 15h

dim.20 à 11h

Au plaisir de vous accueillir cet été à Avignon !

Bel été à toutes et à tous,

Matthieu Roy
metteur en scène & directeur artistique
Cie du Veilleur