Metteur en scène & Directeur artistique
Cie du Veilleur

Diplômé de l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg (TNS) dans la section Mise en scène/Dramaturgie (groupe XXXVI, 2004/2007), il a travaillé avec de nombreux metteurs en scène au théâtre comme à l’opéra – Stéphane Braunschweig, Matthias Langhoff, Jean-François Peyret, Emmanuel Demarcy-Mota et Joël Pommerat – dans des maisons prestigieuses en France et à l’étranger. Il a suivi une master-class avec Krystian Lupa à Cracovie au Stary Theatre.

Au cours de sa scolarité, il met en espace Little Boy de Jean-Pierre Canet et met en scène les deux premiers actes de Macbethde Shakespeare, Léonce et Léna de Büchner et Drames de princesses d’Elfriede Jelinek.

Au théâtre, il a été assistant à la mise en scène de Joël Pommerat sur Je tremble (1-2), créé au Festival d’Avignon 2008, de Michel Cerda et de Jacques David.

À l’opéra, il collabore avec Richard Brunel sur Albert Herring de Britten en 2009, L’élixir d’amour de Donizetti en 2011 et Les noces de Figaro au Festival d’Aix en Provence en 2012.

Avec la Cie du Veilleur, Matthieu Roy a créé Drames de princesses d’Elfriede Jelinek, L’amour conjugal d’après le roman d’Alberto Moravia et Histoire d’amour (derniers chapitres) de Jean-Luc Lagarce.

Dès 2009, il engage un compagnonnage avec l’auteur français Christophe Pellet dont il crée La conférence (2010), Qui a peur du loup ? (2011) et Un doux reniement (2012).

À l’invitation de Ludovic Lagarde – directeur de la Comédie de Reims – il a participé au laboratoire de recherche et d’expérimentation sur les écritures sonores mené par l’IRCAM. Une lecture augmentée de Nous les vagues de Mariette Navarro a été présentée au 104 à Paris dans le cadre du Festival Manifeste 2012.

En 2011, il commande une pièce à Mariette Navarro – Prodiges® – créée au Théâtre de Thouars en octobre 2012. La pièce sera traduite et présentée à l’Institut Français d’Ecosse dans le cadre du Fringe Festival d’Edimbourg en août 2013.

Matthieu Roy a été choisi par le Conseil Général de Seine Saint-Denis ainsi que les théâtres de Noisy-le-sec, Blanc-Mesnil, Pantin, Aulnay-sous-Bois, Rosny-sous-Bois et St-Ouen, pour mettre en scène Même les chevaliers tombent dans l’oubli, commande d’écriture pour le jeune public à l’auteur togolais Gustave Akakpo – création et tournée au printemps 2013.

En janvier 2014, il va créer Martyr de Marius von Mayenburg , traduit par Laurent Muhleisen, au TAP – Scène Nationale de Poitiers.

Très impliqué dans la transmission des outils de la création, Matthieu Roy intervient régulièrement dans les établissements scolaires (primaires, collèges, lycées).

Il mène également des ateliers au Conservatoire et à l’Université de Poitiers.

En 2009, il a mis en scène Le moche de Marius von Mayenburg et Notre pain quotidien de Gesine Dankwart avec les élèves de la 3ème promotion de l’EDT 91 de Corbeil-Essonnes ainsi que Macbeth de Shakespeare avec les élèves du Conservatoire supérieur d’art dramatique de Montpellier.

En mars 2010, il a créé Qui a peur du loup ? de Christophe Pellet avec les élèves de l’Ecole Internationale de Théâtre du Bénin (EITB – direction : Alougbine Dine) dans le cadre du FITHEB en partenariat avec la Fondation Zinsou et la Région Poitou-Charentes.

Depuis 2012, Matthieu Roy est membre du Conseil Scientifique de l’EITB et intervient régulièrement auprès de la 3ème promotion Aimé Césaire. Il a mené un atelier autour de la pièce de Gustave Akakpo – Même les chevaliers tombent dans l’oubli – à l’automne 2012.