Diptyque Macbeth d’après William Shakespeare et Qui a peur du loup ?  d’après Christophe Pellet

Une expérience immersive théâtrale, musicale et vocale

avec la cie du veilleur & ars nova

DEUX SPECTACLES IMMERSIFS DANS UN MÊME ESPACE SCÉNOGRAPHIQUE

Deux compagnies à rayonnement national et international de Nouvelle-Aquitaine – la Cie du Veilleur & Ars Nova – s’associent pour créer ensemble en 2019/2020 deux spectacles immersifs dans un même espace de représentation : Macbeth d’après William Shakespeare & Qui a peur du loup ? d’après Christophe Pellet.

Cette collaboration autour d’un texte classique et d’une oeuvre jeune public encourage l’explo- ration de nouveaux territoires communs pour chacune des deux équipes artistiques dans l’expression théâtrale, musicale et vocale.

Partageant le même désir d’aller à la rencontre de différents publics sur tous les territoires, le dispositif scénographique sera conçu pour se déployer rapidement dans tout type de lieu scénique. Il englobera une centaine de spec- tateurs et favorisera un rapport de proximité privilégiée avec les artistes.

Le chef d’orchestre Jean-Michaël Lavoie (Ars Nova) et le metteur en scène Matthieu Roy (Cie du Veilleur) ont invité le compositeur Aurélien Dumont à se joindre à eux dans cette aventure pour écrire les partitions musicales de chacun de ces deux opus où théâtre, musique et chant entreront en résonance pour raconter une histoire commune.

Une équipe artistique constituée d’une musicienne, de deux chanteuses et deux comédiens interpréteront les deux spectacles qui pourront être joués l’un à la suite de l’autre dans une même journée ou bien au cours de la même soirée. Équipés de casques audio, les spectateurs seront invités à pénétrer au coeur de ces oeuvres où le surnaturel entraîne le déraillement du quotidien.

Dans chacune de ces pièces, les manifestations du surnaturel se révèlent au même endroit : dans la forêt. Cet espace naturel joue un rôle déterminant dans le rapport que les personnages entretiennent avec la réalité qui les entoure.

 

Pour Macbeth, elle est à la fois ce lieu magique dans lequel les sorcières lui apparaissent pour délivrer leur prophétie, tout autant qu’un espace maléfique auquel sa mort prochaine semble associée : « Je ne craindrai ni mort ni destruc- tion prochaine tant que la forêt de Birnam ne marche pas sur Dunsinane ».

Pour Dimitri, elle représente une frontière que seuls les animaux peuvent traverser et qui va précipiter son de- venir animal :« Je vais traverser la forêt, j’irai à pieds et je n’aurais pas peur des loups parce que je serai un loup, moi aussi. »

Cet espace d’une intense portée symbolique sera le lieu de la représentation. Entrainés au coeur de la forêt, dans un dispositif bi-frontal permettant une proximité avec les interprètes, les spectateurs suivront au plus près le parcours des personnages.

À travers les casques audio, ils entendront les moindres bruits, les plus petits soubresauts de cette nature sauvage créés par l’univers musical. Englobant les spectateurs, cette forêt évoluera tout au long de la représen- tation comme un personnage à part entière, un être sensible fait d’humus, de feuilles, de troncs et de toutes ces manifestations que nous sen- tons mais que nous ne distinguons pas claire- ment et qui parfois nous effraient.

Poursuivant la recherche engagée dès 2008 avec L’Amour conjugal d’après le roman d’Al- berto Moravia puis avec Europe connexion d’Alexandra Badea (création au Taipei Arts Festival en 2016), Matthieu Roy invite petits et grands à une expérience théâtrale, musicale et vocale où tous nos sens sont sollicités pour mieux appréhender ce monde qui nous entoure et semble, parfois, nous échapper.

 

 

 

ÉQUIPE ARTISTIQUE

Mise en scène & adaptation
Matthieu Roy
Composition musicale
Aurélien Dumont
Direction musicale
Jean-Michaël Lavoie
Scénographie
Gaspard Pinta
Costumes
Noémie Edel
Création lumières
Manuel Desfeux
Création son
Grégoire Leymarie
Réalisateur en informatique musical
Sébastien Naves (IRCAM)
Distribution
Juliette Allen soprano
Philippe Canales comédien
Iris Parizot violon alto
Léna Rondé soprano
Johanna Silberstein comédienne

 

Et la participation d’un septuor pré-enregistré avec les musiciens d’Ars Nova :
Alain Trésallet alto
Isabelle Veyrier violoncelle
Tanguy Menez contrebasse
Isabelle Cornelis percussions
Patrick Wibart serpent
Giani Caserotto guitare électrique
Pascal Contet accordéon
UNE COPRODUCTION CIE DU VEILLEUR & ARS NOVA

 

COPRODUCTION

IRCAM
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale Théâtre Jean Lurçat, scène nationale d’Aubusson Gallia Théâtre, Saintes
NEST – CDN transfrontalier de Thionville Grand Est PARTENARIATS : TAP, Théâtre auditorium de Poitiers. …

EN CO-RÉALISATION avec La Maison Maria Casarès – Centre Culturel de Rencontre & Maison des Illustres à Alloue en Charente.

Cie du Veilleur & Ars Nova sont conventionnés par le Ministère de la Culture (DRAC Nouvelle-Aquitaine), la Région Nouvelle-Aquitaine et la Ville de Poitiers.

Production en cours…

 

SINGULARITÉ DU PROCESSUS DE CRÉATION

L’élaboration de ces deux partitions vocales et instrumentales demande du temps pour expérimenter et rechercher les modalités d’écriture commune entre la mise en scène, la composition musicale et instrumentale, l’interprétation des acteurs, des chanteuses et de la musicienne au plateau sans oublier le développement et l’appréhension du dispositif scéno-technique.

Partagé par la Cie du Veilleur & Ars Nova, ce processus singulier de création au long cours s’envisage sur les trois prochaines saisons selon le planning prévisionnel suivant :

2017/2018 : ÉCRITURES DES LIVRETS
& DÉBUT DE COMPOSITION MUSICALE

Hiver
Écriture des deux livrets à partir des pièces de Christophe Pellet et de William Shakespeare Définition du dispositif scénographie immersif
Printemps
Écriture musicale d’Aurélien Dumont en résidence à la Villa Médicis (Rome)

 

2018/2019 : RECHERCHE, DÉVELOPPEMENT ET RÉPÉTITIONS EN RÉSIDENCE DANS DIFFÉRENTS LIEUX PARTENAIRES

 

3 au 14 septembre 2018
Résidence de recherche à La Maison Maria Casarès à Alloue
& premier enregistrement du sextuor
D’octobre à avril
Travail de recherche et de développement de l’espace autonome de représentation théâtrale (prototype et construction)
Ecriture musicale et sonore en studio à l’IRCAM
22 avril au 4 mai 2019
Résidence de répétitions au Théâtre de Saint- Quentin-en-Yvelines
Mai 2019
Finalisation de l’écriture musicale d’Aurélien Dumont
3 au 7 juin 2019
Répétitions musicales et enregistrement final du sextuor
17 au 29 juin 2019
Résidence de répétitions au Théâtre Jean Lurçat à Aubusson
1 au 12 juillet 2019
Résidence de création à La Maison Maria Casarès à Alloue
16 juillet au 16 août 2019
25 premières représentations au cours de la 3ème Saison estivale de La Maison Maria Casarès à Alloue

 

2019/2020 : DIFFUSION DU SPECTACLE ET ATELIERS DE MÉDIATION EN LIEN AVEC LES DIFFÉRENTS PUBLICS

Automne et Hiver
Tournée nationale du spectacle