Le processus de création qui permet de trouver la singularité de sa propre écriture scénique prend du temps et demande plusieurs étapes de travail en disposant d’un lieu équipé techniquement – salle de répétitions ou plateau du théâtre. Ces temps d’expérimentations et de répétitions influent directement sur la qualité du spectacle, sur son degré d’inventivité et par conséquence, sur sa durée d’exploitation.

Je souhaite initier des résidences de recherche et de développement au sein de la Cie du Veilleur.

L’an dernier à l’invitation de Ludovic Lagarde, directeur de la Comédie de Reims – CDN Champagne Ardenne, nous avons participé à In Vivo : un laboratoire de recherche et d’expérimentation sur les écritures sonores à partir des outils développés par l’IRCAM à Paris. Ce temps précieux nous a permis à partir du texte de Mariette Navarro Nous les vagues d’élaborer un dispositif scénique innovant et de préciser les interactions entre les éléments techniques et la voix des acteurs.

Ces temps de travail n’excluent en rien les spectateurs, bien au contraire. Très souvent passionné par les processus qui conduisent à la naissance d’une œuvre, je veux les inviter à découvrir chacune de ces indispensables étapes de création qui mènent de l’écriture d’une pièce à sa représentation sur le plateau du théâtre. Très souvent, les échanges avec les spectateurs lors de ces présentations d’étape de travail nous incitent à infléchir notre travail dans un sens ou dans l’autre à la suite de remarques bienveillantes ou de questions pertinentes sur le sens de notre démarche.

Matthieu Roy
Janv. 2013

NOUS LES VAGUES – LABORATOIRE DE RECHERCHE SUR L’ESPACE SONORE
En partenariat avec l’IRCAM à Paris et La Comédie de Reims, Matthieu Roy a participé à un laboratoire de recherche sur l’espace sonore. Il a choisi de travailler sur Nous, les vagues de Mariette Navarro avec Philippe Canales et Johanna Silberstein, comédiens ainsi que Baptiste Poulain, régisseur son.

In Vivo Théâtre

Quatre jeunes metteurs en scène (Emilie Rousset, Matthieu Roy, Cyril Teste, Guillaume Vincent) décident de s’emparer de la question technologique in vivo. Entourés de quelques acteurs, d’auteurs (Olivier Cadiot, Anne Kawala, Mariette Navaro, Frédéric Vossier) et de techniciens, avec l’appui de l’Ircam et de la Comédie de Reims, ils se sont constitués en groupe de recherche pendant une saison, autour de Ludovic Lagarde, directeur de la Comédie et familier des laboratoires de l’Ircam. Ils explorent et se forment aux technologies de transformation de la voix, de diffusion sonore et d’interaction geste-son, ; les mettent à l’épreuve du corps et de la scène, s’y confrontent dans l’écriture même du texte et du plateau. Après trois sessions d’expérimentation à Paris et à Reims durant l’année, acanthes@ircam présente au public ces sorties d’ateliers, préludes à de futures productions scéniques, au CENTQUATRE et au Théâtre des Bouffes du Nord.

Réalisation informatique musicale Ircam Grégory Beller, Thomas Goepfer, Olivier Pasquet ?Ingénieur du son Maxime Le Saux? Coproduction Ircam, la Comédie de Reims, le CENTQUATRE, Théâtre des Bouffes du Nord.? Avec le soutien de la SACD ?Présentation d’une lecture augmentée au 104 – Etablissement culturel de la Ville de Paris, dans le cadre du festival ManiFeste – 2012, Mercredi 27, jeudi 28 et vendredi 29 juin 2012 à 21h (Salle 200).