Lyon
Créatrice des espaces sonores

Elle suit jusqu’en 2006 une formation diplômante à l’ENSATT, école nationale des arts et techniques du théatre, dans la section « Réalisation sonore ». Sa rencontre avec Daniel Deshays pose les fondations d’un travail de recherche de formes sonores en dialogue avec la scène (jeu, lumières, espace, costumes, etc.). Elle intègre ensuite le Grame (Centre National de Création Musicale à Lyon) au poste d’assistante studio. Elle collabore au sein de cette structure avec Xu Yi, Jesper Nordin et Thierry Demey, des compositeurs et artistes contemporains qui marqueront ses premiers pas dans le métier.

Elle devient ensuite réalisatrice sonore pour différentes compagnies de théâtre et de danse : la Compagnie Manuela Rastaldi ; la Compagnie des Infortunes, où elle travaille régulièrement avec des compositeurs contemporains (Jean-François Estager et Julia Blondeau) et avec le metteur en scène et écrivain Pierre Kuentz ; la Plateforme Locus Solus où elle collabore de nombreuses fois avec le metteur en scène Thierry Bordereau (Impressions d’Afrique de romain Rolland, Grammaire des Mammifères de William Pellier, Bestioles de Gwendoline Raisson, etc.)

Parallèlement elle fonde en 2008 avec  d’autres réalisateurs sonores le collectif Le Zèbre et la Mouette. Ils développent ensemble des installations sonores ludiques et accessibles permettant à tous de découvrir le monde du sonore.

Elle collabore depuis 2008 avec Matthieu Roy au sein de la Cie du Veilleur. Elle a conçu les espaces sonores d’Histoire d’amour (derniers chapitres) de Jean-Luc Lagarce, de L’amour conjugal d’après Alberto Moravia, de La conférence, Qui a peur du loup  ? et Un doux reniement de Christophe Pellet.