Paris
Scénographe

Lors de ses études à l’Ecole Nationale Supérieur d’Architecture de Paris Belleville, il suit l’enseignement d’Henri Ciriani. Pour son mémoire de fin d’étude et son diplôme (septembre 2005), il étudie la question de la frontalité au théâtre. Ensuite il travaille pour Pierre-Louis Faloci architecte, puis pour Isabelle Allégret (réhabilitation de l’aile sud du Grand-Palais).

L’équipe qu’il forme avec Eva Helft, Rozenn Duley et Gregory Dubu est lauréate du concours d’architecture EUROPAN 9 (2007/2008) sur le site des anciennes Aciéries de Saint-Chamond (42) et produit en 2010 une étude architecturale et urbaine pour Saint-Chamond et Saint-Étienne Métropole. Avec Marion Nielsen et Nabil Hamdouni, il remporte l’appel d’offre de renouvellement des espaces d’accueil du Théâtre National de la Colline (livraison rentrée 2011).

Depuis 2007, il est le scénographe de la Compagnie du Veilleur (direction artistique Matthieu Roy) et conçoit les décors de L’amour conjugal d’après Alberto Moravia, d’Histoire d’Amour (derniers chapitres) de Jean-Luc Lagarce, de Peer Gynt de Henrik Ibsen, du diptyque Notre Pain Quotidien de Gesine Danckwart / Le Moche de Marius von Mayenburg, de La Conférence, Qui a peur du Loup ? et Un doux reniement de Christophe Pellet, de Même les chevaliers tombent dans l’oubli de Gustave Akakpo, de Martyr de Marius von Mayenburg, de Days of Nothing de Fabrice Melquiot et de Europe Connexion de Alexandra Badea. Gaspard Pinta est membre de l’Ensemble Artistique de cette compagnie.

En 2012/2013, il conçoit la scénographie de Petit Eyolf  d’après Henrik Ibsen pour la compagnie Elk (direction artistique Jonathan Châtel) et participe à la création de Regards de Séverine Fontaine par la Compagnie IKB.

De 2010 à 2013, il a collaboré au sein du bureau d’études du Théâtre du Châtelet en tant que chargé de production pour les créations de Sweeney Todd en 2011, de Orlando Paladino en 2012, de Sunday in the park with Georges et de Roméo et Juliette en 2013. Dans ce cadre, il a aussi participé aux productions du Messie en 2011 et de Carroussel en 2012.
Lors de la saison 2014/2015, il conçoit les décors de HERVE comment ? pour la Compagnie Les Brigands (mise en scène Laurent Charpentier), de Un roi vu du ciel pour la Cie Sham (direction artistique Serge Hamon) et d’Andréas d’après Strinberg, création de la compagnie Elk au Cloitre des Célestins pour le Festival d’Avignon 2015.

En 2015/2016, il conçoit un gradin équipé pour la Compagnie du Veilleur dans le cadre de la reprise de l’Amour Conjugal , co-signe le décor de Savannah Bay de Marguerite Duras pour la Compagnie Ghislain Roussel (direction artistique Stéphane Ghislain Roussel- Théâtre National du Luxembourg), et co-signe le décor de Macbeth de Verdi (mise en scène Olivier Fredj) pour La Monnaie- De Munt, Théâtre Royal de Bruxelles et le Teart Wielki de Poznan.
Gaspard Pinta est lauréat du prix AJAP 2016 (Album des Jeunes Architectes et Paysagistes), prix européen de la jeune création architecturale et paysagiste, décerné par le Ministère français de la Culture et la Communication.