Lyon
Régisseur son

Son compagnonnage avec le conteur Charles Piquion lui permet de s’initier aux arts du récit et de la scène. Il prolonge sa formation en licence d’art du spectacle à Paris III, en travaillant avec Eloi Recoing (mise en scène), Monique Banu-Borie (dramaturgie), Marie-Madeleine Mervant-Roux (activité du spectateur) ou encore François Lazaro (théâtre objet).

À l’ENSATT, il se forme à l’écriture sonore et aux outils numériques interactifs avec des intervenants comme Daniel Deshays, François Weber ou encore Michel Maurer. Par la suite, il collabore avec différents metteurs en scène de théâtre (M. Raskine, J.C. Gal, C. Giordano, M. Brikat, V. Crunchant) et poursuit son travail autour du conte, et du récit oral, avec la Compagnie Gustave et la Compagnie du Cercle.

Son univers sonore se caractérise par des matières minimalistes et suggestives. Il se passionne pour la scénographie sonore et la réflexion autour de l’activité du spectateur. Ce qui le pousse à s’interroger et à expérimenter autour des nécessaires rencontres possibles entre lien social et gestes artistiques.

Il collabore avec la Cie du Veilleur depuis deux ans en régie et en programmation Max Msp, notamment, afin de développer des outils de régie adaptés aux exigences expérimentales des mises en scènes de Matthieu Roy